Contacter le Stade Paimpolais FC
Suivez le Stade Paimpolais FC sur Facebook
Suivre le Stade Paimpolais FC sur Twitter
MjAyMTA5NWMxNjdlMDU2MzI5OTliNTRiMGE4MDI0Nzg3YTRlNTM

« Le foot ne doit pas être réservé qu’aux garçons ! », affirme Élodie Coursin Le Boucher, vice-présidente du stade paimpolais football-club. À Paimpol (Côtes-d’Armor), le club a vu naître sa première section fille il y a trois ans. Depuis les catégories fleurissent : U 13, U 15, U 18, soit tout autant de groupes de joueuses réparties par tranches d’âges. Au total, 30 filles sont licenciées du club, contre 300 garçons. Selon la vice-présidente, c’est encore trop peu.

Des styles de jeu différents

« Les filles ont vraiment des qualités indéniables pour la vie d’un club : elles sont rigoureuses, disciplinées. Avec elles, l’arbitre est roi, il n’y a pas d’insultes. Il faut l’avouer, elles font aussi moins de théâtre que les garçons. » Pour Élodie, entre le foot masculin et le foot féminin, ce n’est pas le même style de jeu. « Les garçons sont plus compétiteurs, les filles jouent plus pour le plaisir de se retrouver. »

« Le foot ne doit pas être réservé qu’aux garçons ! », affirme Élodie Coursin Le Boucher, vice-présidente du stade paimpolais football-club. À Paimpol (Côtes-d’Armor), le club a vu naître sa première section fille il y a trois ans. Depuis les catégories fleurissent : U 13, U 15, U 18, soit tout autant de groupes de joueuses réparties par tranches d’âges. Au total, 30 filles sont licenciées du club, contre 300 garçons. Selon la vice-présidente, c’est encore trop peu.

Des styles de jeu différents

« Les filles ont vraiment des qualités indéniables pour la vie d’un club : elles sont rigoureuses, disciplinées. Avec elles, l’arbitre est roi, il n’y a pas d’insultes. Il faut l’avouer, elles font aussi moins de théâtre que les garçons. » Pour Élodie, entre le foot masculin et le foot féminin, ce n’est pas le même style de jeu. « Les garçons sont plus compétiteurs, les filles jouent plus pour le plaisir de se retrouver. »

Promouvoir le foot féminin

D’après la vice-présidente, les deux styles de jeu sont complémentaires et jouer en mixité permet d’apprendre les uns des autres. Avec l’ambition de promouvoir le foot féminin, le club veut créer une section senior féminine ; « Il y a des mamans qui se tâtent, mais pour l’instant elles ne sont pas assez nombreuses. Il y a déjà des équipes femmes adultes à Lannion, Pléhédel ou Lanvollon. Pourquoi pas chez nous ? »

Vers une catégorie féminine adulte ?

Déterminée, Élodie démarche les écoles pour recruter des jeunes filles, et tente de motiver les mamans. « J’ai 32 ans. À mon époque, il n’y avait pas forcément de clubs pour femmes. Il y a des femmes qui aiment le foot mais qui n’ont jamais envisagé d’en faire. Il n’est pas trop tard, il n’y a pas d’âge pour apprendre. » Le club promet de reprendre les bases de la passe et du dribble pour s’adapter à tous les niveaux.

Label féminin

En seulement trois ans d’existence, l’arrivée des filles a permis au club d’obtenir le « label féminin », décerné par la Fédération Française de Football et par le district départemental.

Pour plus d’informations ou pour rejoindre les féminines du club paimpolais contacter Élodie au 06 61 91 63 03,

 

Article et photo par le Ouest France Paimpol, Christina BRUN

 

stade paimpol FC M1 03Stade Paimpolais Football Club
Rue de Bel-Air
BP 86
22500 Paimpol
 
02 96 20 45 47